Beaucoup de personnes sont passionnées par les animaux et souhaitent exercer un métier en rapport avec le domaine animalier. La création de pension canine est l’une des activités qui intéressent les passionnés d’animaux. Si vous êtes parmi ces personnes là, découvrez comment créer et gérer une pension canine.

Des formations obligatoires

Pour ouvrir une pension canine soit une pension chien ou chat, vous devriez suivre une formation spécifique et avoir un diplôme ou un certificat :

– Soit un certificat professionnel à l’exemple de diplôme d’agriculteur ;

– Soit un certificat de capacité ;

– Soit une attestation de connaissance délivrée par une DRAAF.

L’obtention d’une attestation de connaissance requiert une formation courte qui se conclue par un test informatique. Les établissements régionaux sont les seuls à pouvoir délivrer cette attestation. Ces règlementations ont été imposées dans le but d’optimiser l’activité d’animaux service.

Règlementation sur la pension d’accueil de chiens

Concernant la pension chien, en particulier, la loi impose certaines règlementations au niveau du box d’accueil dans le but de garantir l’hygiène, le bien-être et la surveillance des animaux. La règlementation applicable dépend du nombre de chiens hébergés :

– Moins de 10 chiens : déclaration à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) obligatoire, par courrier ;

– 10 à 49 chiens : obligation de déclaration à la DDPP et au Préfecture d’un formulaire Cerfa n°50-4509 de « Déclaration d’établissement hébergeant des chiens ». Le chenil doit être implanté au moins à 100 mètres de la première habitation ;

– À partir de 50 chiens sevrés : obtention d’autorisation préalable obligatoire.

Les formalités obligatoires

Hormis ces règlementations, des formalités obligatoires sont indispensables pour ouvrir une pension chien proposant d’animaux service. Tout d’abord, pour connaître toutes les règlementations relatives à la création d’une pension canine, renseignez-vous auprès de la Direction des Services Vétérinaires (DSV) et de la Direction Départementale de la Vie Sociale (DDSV) de votre département. Ensuite, au niveau des formalités obligatoires, vous devriez :

– Effectuer une déclaration de votre pension auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) de votre département ;

– Obtenir le certificat de capacité des animaux domestiques ;

– Mise en place et mise à jour des registres d’entrée et de sortie des chiens hébergés et des registres de suivi de santé ;

– Souscrire à une assurance responsabilité civile animaux.