L’amour des animaux domine, les finances passent souvent au second plan. Mais combien coûte un chien par mois, combien coûte un cochon d’Inde et à quoi devez-vous faire attention financièrement ?

Coûts d’acquisition

Au début, vous devez payer les coûts d’acquisition, qui sont le premier élément important autour d’un animal de compagnie. Les différences entre les espèces animales sont parfois énormes, mais tous les animaux de compagnie possibles ne sont pas mentionnés dans cet article. L’accent est mis sur ceux qui sont particulièrement populaires en Allemagne. Dans le processus d’acquisition, les cochons d’Inde sont considérés comme des animaux de compagnie peu coûteux, qui coûtent environ 25 euros. Si vous achetez deux spécimens de ces rongeurs, comme il est recommandé de temps en temps, le prix d’achat est d’environ 50 euros. Les oiseaux sont soumis à des coûts similaires, mais vous ne pouvez acheter qu’un seul oiseau, par exemple une perruche pour 40 à 50 euros. Pour les chats et les chiens, la fourchette de prix est tout aussi large et se situe entre 100 et 200 euros pour les animaux domestiques. Il s’agit de la somme dite nominale que vous devez payer pour les chats et les chiens du refuge. Chez l’éleveur, vous obtenez la race souhaitée, mais vous devez payer beaucoup plus. Les coûts d’acquisition de 2000 euros et plus vous reviendront. Préparé à l’acquisition extrêmement cher et en général aucun animal de compagnie classique n’est un cheval. Vous devez calculer avec un minimum de 5 000 euros, sans aucune limite et avec une fourchette de plusieurs millions. En tant qu’animal de compagnie, seules quelques personnes achètent un cheval.

Coûts supplémentaires à prendre en compte

Le prix d’achat de l’animal de compagnie n’est pas suffisant. Au début, il y a aussi des frais supplémentaires pour meubler votre animal de compagnie, afin que votre colocataire puisse passer un bon moment avec vous. Ces coûts comprennent, par exemple, une cage à oiseaux, l’arbre à chat, un bol à nourriture ou des jouets. Le linge et un enclos sont également souvent des produits nécessaires, bien que les articles nécessaires et donc les coûts d’installation diffèrent d’un animal à l’autre. Les chevaux sont particulièrement chers à cet égard, ce qui est encore plus vrai si vous voulez les monter vous-même.

Coûts de fonctionnement

Le bloc le plus important et le plus significatif est généralement celui des coûts de fonctionnement. Vous avez ces dépenses régulièrement, il est donc conseillé de les examiner tous les mois ou tous les ans. Qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat, d’un poisson ou d’un hamster, vous devez acheter de la nourriture pour chaque animal. Pour certains animaux de compagnie, une assurance responsabilité civile est indispensable et il ne faut jamais négliger les coûts pour le vétérinaire. Pour certains animaux, il y a également des frais de logement. Le meilleur exemple est un cheval, que vous ne pouvez bien sûr ne pas garder chez vous. Ici, vous devez louer une écurie, ce qui entraîne des frais réguliers. Similaires aux frais d’acquisition, les frais de fonctionnement diffèrent d’un animal à l’autre, le classement étant presque identique. Les hamsters et les lapins sont les moins chers, car ils coûtent comparativement peu, soit 200 euros par an. Combien coûte un cochon d’Inde ? Peut-être répondue avec environ 280 euros par an, l’association allemande pour la protection des animaux mentionnant même 2,5 fois ce montant. Tandis que les perruches coûtent environ 350 euros par an, les frais de fonctionnement pour les poissons d’aquarium sont d’environ 420 euros par an. Et que coûte un chat par mois ? Entre 480 et 700 euros, l’estimation de l’association de protection des animaux s’accumule annuellement, ce qui signifie des frais de fonctionnement d’environ 11 500 euros pour une vie de chat de 16 ans. Les fluctuations de coûts se produisent également avec les chiens, notamment en raison des différences de taille et d’espérance de vie, c’est pourquoi des marges entre 750 euros et 1200 euros sont normales. Pour un chien de 14 ans, cela se traduit par des frais de fonctionnement de 12 000 à 17 000 euros. Combien coûte un chien par mois ? Il ne peut pas être répondue de manière généralisée, mais il est clair que les chiens font partie des animaux de compagnie les plus chers, ce qui est renforcé par d’autres dépenses telles que l’école pour chiens ou la stérilisation. Cependant, les chevaux sont plus chers et entraînent des frais de fonctionnement de 3 000 à 6 000 euros par an. Le loyer de l’écurie est déjà estimé entre 300 et 400 euros par mois. Cela signifie que dans la vie entière d’un cheval, 25 à 30 ans, un montant considérable de 90.000 à 180.000 euros est collecté. En tant que propriétaire de chevaux, vous arriverez donc dans des régions qui peuvent également être observées, par exemple, avec un enfant jusqu’à l’âge de 18 ans.

Qu’est-ce qu’il faut considérer d’autres sur le plan financier ?

En plus des frais d’achat et d’installation ainsi que des dépenses courantes, des taxes peuvent être encourues. En Allemagne, cependant, il n’y a de réglementation fiscale que pour les chiens et les chevaux. Une taxe sur les chevaux est théoriquement possible selon la municipalité, mais elle est plutôt rare. Selon le lieu de résidence et la race, vous devez payer une taxe sur les chiens. Pour ces deux types d’animaux, vous devez également souscrire une assurance responsabilité civile pour couvrir les dommages causés par votre chien ou votre cheval. En particulier, les dommages corporels peuvent facilement atteindre sept chiffres. Toutefois, les primes sont déductibles des impôts. Les dommages causés par votre chat sont généralement couverts par une assurance responsabilité civile privée. Ces articles montrent également que les chiens et surtout les chevaux ne sont pas des animaux de compagnie bon marché. Si vous et votre partenaire achètent un animal de compagnie ensemble et qu’à un moment donné vous vous séparez, la personne qui garde l’animal peut exiger de l’autre la moitié du coût de sa garde. 

Conclusion

Toute personne qui souhaite acheter un animal de compagnie ne doit pas prendre cette décision uniquement sur la base de considérations financières. Il est certain que les frais d’acquisition, d’ameublement et de fonctionnement que les animaux de compagnie encourent au cours de leur vie jouent un rôle non-négligeable et peuvent certainement constituer un critère d’exclusion. Cependant, un lien émotionnel profond se développe généralement entre l’animal et son propriétaire, ce qui est particulièrement positif pour les personnes seules. De plus, les animaux de compagnie peuvent avoir un effet calmant et augmenter la forme physique de leurs propriétaires pendant les promenades. Les animaux de compagnie particulièrement bons marché sont les rongeurs tels que les cobayes, qui se situent dans la tranche inférieure en termes de coûts d’achat et de fonctionnement. Les chiens et surtout les chevaux nécessitent le plus grand engagement financier à vie. Il ne faut en aucun cas ignorer des éléments tels que les impôts et les assurances, qui sont encourus en fonction de l’animal et sont très importants.