Certains animaux comme les chiens et les chats subissent une mue sous forme de perte de poils chaque année. Pour les chiens, cette mue a lieu en moyenne deux fois par an : au printemps et en automne. Il est donc nécessaire, pour chaque maître d’un animal de compagnie, de comprendre ce phénomène et de s’y préparer au mieux à l’aide d’un livre sur les animaux de compagnie.

Les particularités de la mue chez les chiens

Comme beaucoup d’autres animaux, les chiens sont périodiquement soumis à une transformation dite de renouvellement de poils qui se traduit par la chute de ces derniers, aussi appelée mue saisonnière. C’est un phénomène absolument physiologique qui a pour role de permettre aux chiens de perdre leur fourrure actuelle pour la renouveler en un pelage plus sain. Ainsi, la sante de votre animal n’en sera qu’améliorée et il vivra mieux les différentes phases de sa vie. La mue des chiens se passe en moyenne deux fois par an, et cette phase s’observe surtout pendant les périodes d’été et d’automne.

La particularité de cette perte de poils chez les chiens est qu’elle change selon que votre animal de compagnie vit à l’intérieur du logement ou dans le jardin. Dans le cas où votre chien vit dans le jardin, le phénomène se produira avec une certaine rapidité, tandis que si le chien vit à l’intérieur de l’appartement, la mue sera plus lente en raison des températures plus agréables. Il est évident que même pour des chiens vivant en appartement, cette phase de perte de poils se fera toujours.

Bien entendu, tout cela peut entraîner quelques désagréments et des problèmes pour vous, qui serez obligé d’éliminer les résidus de fourrure durant la chute des poils. Cette tâche est d’autant plus fastidieuse étant donné que ces poils peuvent se cacher dans n’importe quel espace de votre maison ou de votre jardin. Cependant, quelques conseils simples vous permettront de minimiser cette gêne, et surtout d’aider votre chien à vivre une expérience plus confortable. Vous pouvez, par exemple, acheter des produits et articles spécialement adaptés à son pelage, comme une brosse ou un peigne. Il y a aussi un livre spécialement écrit pour mieux gérer cette phase de transformation du chien.

Un brossage constant et une attention maximale pendant le lavage

Le premier des conseils à suivre est de prendre une brosse ou un peigne et de procéder à un brossage constant du pelage de votre chien afin d’éliminer tous les poils morts. La fréquence du passage à la brosse est différente selon le lieu de vie de votre chien. Elle varie également en fonction de la race du chien. Plus précisément, si votre chien est un chien à poils courts, vous ne devrez le coiffer au peigne qu’une fois par semaine, alors que s’il s’agit d’un chien à poils longs, vous devrez le brosser au moins une fois par jour.

L’alternative à tout cela est un expert en toilettage qui pourra faire la coupe de poils à votre place. En outre, vous devrez être très prudent lorsque vous lavez votre animal de compagnie, en utilisant tout d’abord un shampoing adapté à ses caractéristiques pour lui permettre d’être protégé de l’environnement et rester en bonne sante. Avant le shampoing, vous devez enlever tous les cheveux morts avec un peigne spécial pour chiens, disponible auprès de votre vétérinaire.

Lorsque vous lavez votre chien, massez doucement sa peau, évitez de lui rincer la tête pour que la mousse n’entre pas en contact avec ses yeux et ses oreilles, et essayez d’être régulier. En général, pour des chiens vivant en appartement, il est nécessaire de les laver avec un shampoing doux au moins deux fois par mois. Grâce à ces petites astuces, vous pourrez gérer au mieux la phase de perte de poils chez votre chien, évitant ainsi les boules de poils éparpillés dans toute la maison à cause de la perte de poils.

En ce qui concerne la brosse pour chiens et chats, il faut aussi bien la choisir en fonction du pelage de votre animal de compagnie pour ne pas endommager la santé de sa fourrure. Faites également attention à son alimentation, car une alimentation non équilibrée peut provoquer des maladies de peau et rendre ses poils ternes. Il faut aussi régulièrement éliminer les puces, qui pourront entraîner la chute de poils. Si vous remarquer une perte de poils plus fréquente que la moyenne, prenez rendez-vous chez un vétérinaire, il peut s’agir d’un problème de santé à cause des parasites, des puces ou d’une mauvaise alimentation.