Les chiens maltais sont considérés comme une race de chien sociable et intelligent, ils font parties des terriers qui convient également aux débutants et aux personnes âgées. Les petits amis à quatre pattes sont intelligents, enjoués et enchantent leur peuple préféré par leur tempérament ensoleillé. Vous pouvez lire ici les informations et les six faits sur les chiens maltais.

Chiens maltais : une race très ancienne

Le Bichon Maltais, un chien de petite taille, est un chien à la fois très intelligent et tranquille, un chien de petite hauteur mais possédant un torse étroit et long. Ces animaux ont des oreilles très poilues, triangle et qui tombent et sont située en hauteur sur le crâne. Le Bichon Maltais est un affable animal de compagnie, son alimentation est plus ou moins facile. Ces animaux appartiennent aux plus anciennes races de chiens en Europe – Shutterstock / Sadovnikovrn

On ne sait pas avec certitude depuis combien de temps les chiens maltais existent, mais on soupçonne que la race est l’une des plus anciennes d’Europe. Les fouilles de la tombe du pharaon Ramsès II ont permis de prouver qu’au moins des ancêtres des Maltais vivaient dans l’Égypte ancienne, 1 300 ans avant le Christ. Les statues de chiens en pierre naturelle présentaient une grande similitude avec les spécimens actuels.

 

Les faits sur les Chiens maltais

1- Les chiens maltais ne viennent pas de l’île de MalteSûre est que les chiens maltais ne viennent pas de l’île de Malte, comme le suggère le nom de la race de chien. Le nom a son origine dans le mot sémitique “màlat”, qui peut être traduit par “port et refuge”. Il est devenu l’adjectif “maltais” et divers noms de lieux pour les îles et les villes de la zone maritime, par exemple le nom de l’île Adriatique Méléda ainsi que la ville Melita en Sicile. C’est également l’origine du nom de Malte – il y a donc au moins un lien indirect entre elle et les petits chiens maltais.

2- La race de chien était autrefois utilisée comme chasseur de souris. La raison pour laquelle la race de chien a un nom maritime est que les chiens maltais étaient autrefois communs dans les ports et les villes côtières. Leur tâche consistait à chasser les souris et les rats. Le chien maltais n’est devenu un chien de compagnie et de société qu’à la Renaissance, aux XVe et XVIe siècles, où il était principalement gardé comme chien de compagnie. Il tenait compagnie aux belles dames et avait une tâche moins louable : en raison de sa température corporelle plus élevée, il attirait les puces, qui à leur tour ne gênaient pas son maître.

3- Le bichon maltais n’aime pas être seuls. De nos jours, heureusement, il n’est plus un “aimant à puces”, mais le chien maltais a néanmoins conservé son affection et sa gentillesse au fil des siècles. Cependant, cela signifie que les chiens maltais sont très attachés à leur peuple préféré et sont tristes lorsqu’ils doivent être laissés seuls – ils aiment être partout, ce qui est heureusement généralement facile à réaliser en raison de leur petite taille et de leur nature amicale. Envers les étrangers, les petits amis à quatre pattes sont souvent sceptiques au début et se montrent distants. Ils ont alors besoin d’un peu de temps pour décongeler et décider s’ils aiment le bipède inconnu. Soins et entretien des chiens Entretien des chiens 19.12.2013 – 15 :00 Cadeaux de Noël créatifs pour les chiens Jouer, gambader, se nourrir : Les chiens ont tellement d’intérêts que choisir le bon cadeau de Noël pour eux… Guide View Now.

4- Les chiens maltais ne s’éduquent pas par eux-mêmes. Les chiens maltais n’ont pas conservé une grande partie de leur utilisation initiale comme chasseurs de souris – leur instinct de chasse est très faible ou presque inexistant. Comme ils ont été et sont élevés comme des chiens sociaux pour les humains, ils sont également très ouverts à coopérer avec eux. Cela rend l’éducation des Maltais relativement facile. Cela ne signifie pas pour autant que cette race n’a pas besoin d’éducation et qu’elle est naturellement bien élevée – ses représentants sont encore des chiens tout à fait normaux. Les chiens maltais peuvent facilement devenir jappeurs, surtout envers les étrangers, s’ils ne sont pas entraînés correctement. C’est pourquoi vous devez enseigner aux amis à quatre pattes des ordres importants et des règles claires dès le début, ce qu’ils sont autorisés à faire et ce qu’ils ne peuvent pas faire.

5- La race de chien est ludique, intelligente et avide d’apprendre. L’avidité d’apprendre et l’intelligence du maltais rendent son éducation beaucoup plus facile. Il est également très joueur, vous pouvez donc lui apprendre non seulement les ordres les plus importants, mais aussi des astuces. Bien que le petit chien n’ait pas besoin de longues promenades ni de sports et de séances d’entraînement exigeants sur le plan physique, il est heureux d’être occupé d’une manière adaptée à ses capacités. Les rondes à gaz confortables avec des pauses – avec les humains comme avec les congénères – et les sports canins qui mettent à l’épreuve son intelligence sont optimaux pour lui.

6- Les chiens maltais sont robustes et durables. Avec de bons soins, les chiens maltais peuvent vivre jusqu’à 15-18 ans. On considère qu’ils sont moins sensibles aux maladies typiques de la race – seule la luxation de la rotule peut se produire et les yeux sont quelque peu sensibles. Dans la vidéo suivante, vous trouverez un résumé de quelques faits concernant les chiens maltais : Ces sujets concernant les chiens pourraient également vous intéresser : Un Bichon maltais s’installe : les soins du chiot Bichon maltais : amical et facile à dresser. Les soins du Bichon maltais en toute simplicité : quatre accessoires