Des animaux de compagnie, des nouveaux amis dans la famille peut changer toute une vie, qu’il s’agisse d’un chat, ou d’un chien, ou même de votre magnifique chaton, ou chiot. Mais n’oubliez pas que ces animaux, peu importe leur race, doivent d’abord s’habituer à vivre les uns avec les autres. Grâce à ces bons conseils, et un peu de travail, vous pourrez voir vos animaux réunis, sans aucun souci.

Un deuxième chien : des conseils de préparation

Un deuxième chien dans la famille représente plus qu’une bénédiction pour les gens, mais pour les deux chiens également. Après tout, il n’existe rien de tel qu’un cher congénère avec lequel on peut jouer.

Dans la gent canine, l’amour ne passe pas seulement par l’estomac : les croquettes, les céréales… mais en particulier, par le nez. Prenez donc les jouets, les couvertures et les laisses du premier chien, et laissez le deuxième chien les renifler. De cette manière, les deux parties apprendront à mieux se connaître.

Conseil : restez attentif à leur réaction face à l’odeur de l’autre personne. Si les objets sont grognés ou enterrés, le deuxième chien ne doit s’introduire que plus tard. L’essentiel demeure qu’aucun de vos animaux de compagnie ne se sente désavantagé ou négligé, lorsque vous les réunissez les uns avec les autres.

Une première rencontre : garder une distance de sécurité

Lors de la première rencontre, un environnement de nature neutre s’offre à vous. Choisissez un endroit isolé, un espace vert fermé, ou le parc voisin. Afin de réunir vos fidèles compagnons, vous aurez besoin d’un assistant, qui rencontrera le premier chien avec le second, après une courte période d’acclimatation. Les chiens socialisés peuvent entrer en contact les uns avec les autres sans laisse. Cependant, si vous ne savez pas comment votre animal de compagnie réagira, utilisez au moins un câble de remorquage pour votre sécurité. Pour en savoir plus, consultez le guide : « Entraînement à la rencontre du chien : familiariser les chiens ».

Habituer le chien à sa nouvelle demeure

Si les deux jeunes chiens se montrent détendus, vous pouvez les conduire dans un appartement, ou dans une maison. En tout cas, vous devez porter assistance à ces chiens, avec le plus grand soin et la plus grande confiance possible, durant le processus d’acclimatation. Il peut s’écouler deux semaines, avant que chacun ait trouvé sa place dans la nouvelle meute. Les luttes pour le classement semblent tout à fait normales — la hiérarchie au sein d’un groupe de chiens se réglemente, même si cela s’avère un peu rude de temps en temps. En tant que propriétaire, veillez toutefois à ce que tout reste dans le cadre.

D’autres conseils pour réunir deux chiens

– Prenez le temps de réunir les loups de votre canapé. La patience et le calme constituent l’essentiel.

– Fournir aux deux chiens des lieux d’alimentation séparés.

– Chaque chien a besoin de son propre endroit pour dormir.

– Aucun animal ne doit se sentir désavantagé ou négligé — il est important que vous accordiez la même attention aux deux chiens et, par exemple, que vous ne passiez pas plus de temps avec le nouveau venu.

– Permettre des combats de classement – dans ce monde, il est tout à fait normal qu’un chien se subordonne à l’autre. Veillez à ce que rien ne vous échappe. Superviser très bien les deux coqs de combat au début.

– Veillez à avoir suffisamment de temps pour des activités en groupe ; par exemple, visitez un parc pour chiens, et entreprenez toujours des excursions avec les deux chiens. Pratiquer des jeux ensemble est très important, car le plaisir est lié.

– Visitez l’école canine comme une meute fraîchement formée : en jouant et en apprenant ensemble, vous vous souderez, vous, votre premier chien et le nouveau partenaire.